Elue Communauté la plus RP aux Sern' Awards 22007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kaellia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Kaellia   Sam 22 Mar - 2:44

Un premier obstacle au Grand Oeuvre du Pendu, qui a pour nom Kaellia.

Citation :
" Kaellia s'éveillait doucement, troublée, l'esprit plus qu'embrumé. Que c'était il passé ces derniers jours ? Elle n'en savait trop rien, seule des bribes de ce qu'elle fut lui revenaient, trop vague pour en conclure quoi que ce soit, mais trop présente pour ne pas y penser.. Et puis, où était Martine Lee ? Ce n'était pas elle qui avait partagé sa vie durant tout ce temps ?! Elle n'avait qu'un souvenir confus d'elle, et ne savait plus exactement le rôle qu'elle avait tenu dans tout ça... Mais elle nétait plus là, et seul ça comptait.

Kaellia s'éveillait donc, et doucement lui revenaient des souvenirs plus anciens. Matriarche elle avait été, dirigeant autrefois une confrérie vouant une adoration totale au puissant Mutant. Etait-ce là sa voie ? Elle n'en savait trop rien, et à présent penser seulement à ce nom lui faisait monter une répulsion, et elle n'essaya même pas de prononcer ce nom à voix haute.

Un bruit dans une pièce voisine la fit sursauter. Elle n'était pas si seule finalement, et usant de ses quelques forces, elle se leva pour aller se rendre compte par elle même. Elle n'eut pas le temps d'atteindre la porte que cette dernière s'ouvrit, sur un visage dont elle ne reconnaissait pas les traits, ce qui n'était visiblement pas le cas de cette personne...

( Cinda Luk ) - Matriarche ! Vous revoilà enfin ! Nous vous avons trouvé, errant dans une capsule de survie aux abords de notre planète !
( Kaellia ) - Mais euh... vous êtes qui ?!
( CL ) - Cinda Luk Matriarche ! Ne vous inquiêtez pas si vous ne vous souvenez pas de moi, c'est tout à fait normal, vous ne pouviez pas me connaître jadis...
( K ) - Mais justement, que s'est-il passé jadis ?
( CL ) - Et bien, j'accompagnais Vitam Twer, votre plus fidèle conseiller, en tant qu'apprenti sur une mission de routine lorsque la nouvelle nous était parvenue. Vous aviez disparue, sans laisser aucune trace ! Immédiatement, Vitam a fait réunir le Conseil de l'AMULETTE en session extraordinaire, et tout les conseillers décidèrent qu'il fallait partir à votre recherche. Ils nous ont amené sur ce monde, et l'ont quitté rapidement, avec la ferme idée en tête de parcourir la Galaxie s'il le fallait. Nous n'avons jamais eu de nouvelle d'eux...
( K ) - Vous ? Mais Vitam aurait ici amené plusieurs personnes ?
( CL ) - Oui Matriarche. Il y a Emy Luk, Milie Zenow, et Mian Riose, le fils de Durcem Riose. Lorsque les conseillers nous ont laissé ici, ils nous ont fait comprendre que ce serait à nous de prendre la relève si vous reveniez un jour et eux pas... Il faut croire que ce jour est arrivé. Sachez que nous sommes à votre service Matriarche, et que nous sommes prêts à nous joindre à nouveau à la Quête du Violet !
( K ) - Soit, mais il est encore trop tôt, je ne sais si cette voie est à poursuivre...
( CL ) - Elle l'est ! Le Mutant a besoin de toutes ses forces, ses appuis, surtout en cette période...
( K ) - Il me faut du temps... Cinda, je te demande de regrouper les autres. Comme tu étais l'apprentie de Vitam, je te nomme son successeur, et tu auras la tâche de veiller sur nos confrères.
( CL ) - Je vous remercie Matriarche de l'honneur que vous me faîtes. Je vais immédiatement les autres de votre réveil. Rejoignez-nous dans la salle de réunion, c'est la seconde porte à droite lorsque vous quittez cette pièce par la gauche. Nous y serons d'ici une dizaine de minute...
( K ) - Le temps de reprendre un peu mes repères, et j'arrive.
( CL ) - Bien Matriarche.

Les quelques minutes de marche lui parurent durer des heures, mais elle parvint enfin dans la salle escomptée - vu la taille, ce ne pouvait être qu'elle. Elle attendit ici la venue de ses nouveaux conseillers, sans même se rendre compte qu'elle s'était assise sur la chaise qui dominait naturellement les autres sièges, la place de dirigeante qu'elle avait si souvent occupée lors des Conseils de l'AMULETTE... Emy Luk fut la première arrivée, suivit de peu par les deux autres. Cinda fermait la marche.

( Emy Luk ) - Ravie de vous revoir Matriarche, je suis Emy Luk, formée aux sciences politiques et spécialisée dans l'histoire de la Guilde Marchande. Puissiez vous à nouveau oeuvrer pour le salut de la Galaxie !
( Mian Riose ) - Bonjour Matriarche. Mon père ne tarissait pas d'éloge à votre encontre, je tâcherais de me porter digne de la confiance que vous lui aviez accordé. Il m'a enseigné son savoir sur l'Empire de Trantor, et je serais heureux de pouvoir alors continuer son oeuvre à votre service...
( Milie Zenow ) - Matriarche, nous ne nous sommes jamais rencontré, mais votre réputation vous précède ici. Je suis Princesse au pouvoir de ce système libre, et votre hôte actuellement..Je serais ravie de me joindre à vous pour vous apporter une aide sur les royaumes indépendants que vous pourriez rencontrer dans la Galaxie, et par la même, mon royaume est à présent vôtre ! Un de mes cousins éloigné souhaite aussi se joindre à nous, un autre Prince sur un système pas bien loin, mais il ne sera libre de tout engagement que dans quelques mois..
( K ) - Bien... Bonjour à vous tout d'abord... Vous me... vous... semblez si bien me connaître... Mais qu'attendez vous donc de moi ? Je ne sais même pas où j'étais hier à peine !
( CL ) - Matriarche, nous vous faisons confiance, nous savons que vous nous guiderez sur le chemin qu'il convient.
( K ) - Tu parles vraiment comme ce regretté Vitam...
( CL ) - J'espère que mes actes seront tout aussi sages que les siens...
( K ) - Je n'en doute pas ! Bon, alors, j'attends de vous quelques explications avant de commencer quoi que ce soit ! Où sommes nous déjà ?
( CL ) - Et bien, nous nous trouvons relativement proche du centre de la Galaxie, mais même ici l'Empire a commencé son inévitable déclin. De nombreux royaumes ont proclamé leur indépendance, et l'Empire est en situation plutôt difficile...
( K ) - Ah... L'Empire de Trantor. Il ne sert à rien de le restaurer, mieux vaut accélérer sa chute...
( MR ) - Mais Matriarche ! L'Empire a encore de nombreux siècles d'existence en vue !
( K ) - Peut-être, mais ça ne sera pas notre problème.
( MR ) - Bien mais....
( K ) - Pas de mais ! Vous souhaitiez vous mettre à mon service, il va vous falloir vous plier à mes directives.

Ces derniers mots, la Matriarche les avaient prononcé sans même réfléchir. Ils étaient venus tout seuls, et elle-même ne savait pas d'où. Elle en était pourtant sûre, elle devait agir ainsi, elle pensait avoir toujours été comme ça, sans pour autant savoir qu'elle se trompait. Mais il était trop tard, quelque chose avait changé en elle, et elle ne serait plus tout à fait la même qu'avant. La dernière phrase avait jeté un froid dans la pièce, et les nouveaux conseillers, quoi que gênés et confus, étaient toujours persuadé qu'elle était la clef de leur vie. Aveuglement, ils la suivraient, tous.

( K ) - Donc, à partir de maintenant je ne veux plus un contact avec l'Empire de Trantor. S'il s'avère qu'un de ses représentants se présente à nous, non besoin d'être pour autant méprisant, mais aucune alliance ne sera signée avec eux. Mian, tu seras le responsable de ces cas particuliers, et devra répondre lorsque de l'Empire viendra.
( MR ) - Bien Matriarche...
( K ) - Nous allons aider les royaumes indépendants, c'est en eux que réside l'avenir. Emy et Milie, vous allez vous rendre chez les divers royaumes proches, et proposez leur une alliance totale et unique.
( EL ) - Unique ?
( K ) - Oui, signer une alliance avec notre domaine veut dire qu'aucune alliance ne doit être signée avec l'Empire ! La Guilde peut être tolérée, chacun est juge de l'aider ou pas. Quant à la Fondation, il est rarement conseillé de lutter contre elle, chacun peut disposer d'une alliance avec elle. Je parle de domaine, mais au fait Milie, comment se nomme notre nouveau domaine ?
( MZ ) - Le royaume Ytréane Matriarche...
( K ) - Royaume Libre Ytréane... Nous verrons si nous pourrons trouver mieux plus tard ! Bon, à présent allez voir ces royaumes voisins, et apportez leur une aide s'ils en ont besoin !
( EL / MZ ) - Bien Matriarche.
( MR ) - Et moi Matriarche ?
( K ) - Tu restes ici à attendre l'arrivée d'un officier Impérial, et en attendant, épluche tes archives pour voir ce que tu trouves sur les officiers présents ici !
( MR ) - Comme vous voulez Matriarche.
( K ) - Cinda, tu restes avec moi, nous avons encore à parler...

Les trois conseillers partirent en même temps, deux en en direction du spatioport, l'autre de ses quartiers. Sur le trajet commun qu'ils empruntèrent, ils échangèrent leur premières impressions...

( MR ) - Elle est bizarre je trouve ! Mon père ne m'en avait pas parlé comme ça !
( EL ) - Arrête de nous bassiner avec ton père ! Je te rappelle qu'elle était une fidèle du Mulet, et qu'elle a disparue pendant plus d'un an... L'Esprit Galactique seul sait ce qui a bien l'affecter !
( MZ ) - Je l'apprécie beaucoup moi. Bon, elle peut paraître froide et sèche, mais c'est l'expression de son autorité, et voyez vous même, nous n'avons même pas bronché ! Peut-être qu'elle a rencontré le Mulet allez savoir !
( EL ) - C'est vrai, et puis, même si elle semble différente, elle saura nous guider...
( MR ) - Je vous quitte là, venez me voir à votre retour pour raconter !
( EL / MZ ) - Adieu le rampant ! "


" La Matriarche n'avait pas soufflé un mot. Alors en pleine réunion du Conseil Libre, des soldats de la Fondation avait fait interruption dans la salle, arme aux bras. Celui qui paraissait être le plus agé - et donc certainement le plus gradé - s'était avancé droit vers Kaellia, son regard grave posé sur le sien :

( Officier ) - Matriarche ! Je viens ici sous les ordres direct de la Maire Branno de Terminus. Pourrions-nous vous parler en privé ?
( Kaellia ) - Bonjour soldat. Je n'ai rien à cacher à mes hommes de main, ils peuvent rester, et vous pouvez tout dire devant eux.
( O ) - Comme vous le souhaitez. Le Maire m'envoie donc vous chercher, j'ai pour ordre de vous amener sur Terminus.
( K ) - Amusant ça ! Pour quelles raisons donc cette vieille folle voudrait me voir ?
( O ) - Je ne sais pas exactement la raison, mais rassurez vous, elle ne désire pas vous voir en personne. Nous devons vous conduire devant un conseiller, qui vous confiera une mission de la plus haute importance.
( K ) - Je serais amusée de voir ça ! Et qu'en est-il de mes conseillers ?
( O ) - Nous n'avons pas ordre de les amener avec nous, cela dit, nous n'avons pas non plus l'ordre de les laisser sur place...
( K ) - Bien, alors ils viennent aussi.
( Cinda Luk ) - Merci Matriarche !

Guidés par les soldats en arme - Kaellia avait pu en compter neuf, plus l'officier - ils se rendirent rapidement au spatioport, où un des croiseurs performants de la Fondation les attendait. Milie Zenow, passionnée de technologie spatiale, remarqua que l'appareil était anti-gravitique. Elle n'était jamais monté dans un tel engin, et la Fondation ne devait pas y faire monter n'importe qui à bord. Lorsqu'elle s'approcha de la Matriarche pour le lui faire part, un geste de la main lui fit comprendre que ce n'était pas le moment. Ils pénétrèrent alors dans l'appareil, la marche étant fermée par deux des soldats. Le voyage fut bref, et la Matriarche s'étonna même - malgré tout ce qu'elle avait pu vivre dans la Galaxie - de ne pas ressentir ni les poussées lors de l'entrée en hyperespace, ni les sorties, habituellement difficiles à supporter même pour les vieux marchands expérimentés. Seulement une heure les séparaient de leur départ, pour quelques milliers de parsecs parcourus. Lorsqu'il eurent Terminus en vue dans les hublots, les soldats commencèrent à s'exciter, contents d'enfin rentrer chez eux. Leur sortie dans l'espace avait durée trois heures tout au plus, mais c'était déjà trop pour un rampant du Plan Seldon. Comme promis, ils furent conduit immédiatement à la Mairie de Terminus, mais passant devant l'office de la Maire sans s'y arrêter, ils se retrouvèrent devant une porte sur laquelle était marqué, en caractères holographiques, Conseillère Mummery, Martine. Le premier soldat frappa à la porte, et une caméra sembla s'activer au dessus de lui. Lorsqu'elle avait effectué un tour complet, un diode verte s'alluma sur la porte, et le soldat la poussa. D'un geste, il intima au groupe de pénétrer dans la pièce. Une jeune fille, le regard attentif, les attendait, confortablement assise dans un fauteuil rembourré, un de ceux qui adoptait la morphologie de son occupant. Son regard se porta sur la Matriarche, et ne bougea plus. Inconsciemment, Kaellia semblait connaître cette personne. Martine... cela lui disait bien quelque chose, mais quoi ? Chassant ces pensées troubles de son esprit, elle porta son attention sur la conseillère, et décida de passer à l'offensive.

( K ) - Jeune Conseillère de Terminus. Pour quelle raison obscure avez vous aujourd'hui décidé de me convoquer ? Savez-vous donc ce que cela peut vous coûter de me déranger ainsi ?
( Martine Mummery ) - Matriarche... Ne me menacez pas, vous même ne savez pas ce que vous dites. Les ordres viennent de la Maire, je n'y suis pour rien.

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Sam 22 Mar - 2:45

Citation :


Etrangement, Kaellia n'arriva pas à répondre. Non pas qu'elle ne savait pas quoi dire, mais les mots ne sortaient pas de sa bouche, elle n'arrivait pas à les prononcer. Inconsciemment encore, celui lui rappelait pourtant des souvenirs qu'elle n'arrivait toujours pas à saisir. La conseillère continua donc, après une minute de pause.

( MM ) - Donc, Matriarche. Commencez par présenter les personnes qui vous accompagnent. Elles n'étaient pas dans nos projets, mais nous pourrons nous en accomoder.
( K ) - Et bien, voici Cinda Luk, ma seconde, celle par qui tout passe au sein de notre organisation. Voici ensuite Mian Riose, fils de l'historien spécialisé dans l'Empire de Trantor. A sa droite, Milie Zenow, prêtresse du royaume d'Ytreane, et Emy Luk, spécialiste des affaires indépendantes. Et vous, vous êtes qui ?
( MM ) - Je suis conseillère de Terminus, fraichement arrivée dans ces fonctions. Avant, ah, nous en parlerons peut-être un jour, mais nous ne sommes pas là pour parler de moi, mais de vous, et votre avenir.
( K ) - Mon avenir ? Mais que pouvez vous bien savoir de mon avenir ? Je le construis moi-même...
( MM ) - Ah, sottises ! Vous êtes liée au Plan, que vous le vouliez, ou non. Votre retour au sein de la Fondation n'est pas une proposition, c'est un devoir, et vous allez l'accomplir...
( K ) - Un devoir ? Mais que voulez-vous de moi à la fin ?!
( MM ) - Bon, je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps. Puisque ces personnes vous accompagnent, j'imagine que je peux parler devant elles. Vous le savez sûrement, des rumeurs grandissantes gagnent la totalité de la Fondation. Une Seconde Fondation existerait, et votre tâche est donc de prouver que ce n'est pas le cas !
( K ) - Tiens donc. Et comment pourrais-je prouver quelque chose qui n'existerait pas ?
( MM ) - Les illuminés qui croient en ces foutaises apportent aussi quelques précisions, que nous n'avons jamais pu vérifier. Il semblerait qu'ils agissent sur les hommes. Vous allez donc être affectée dans un secteur sans risque, et étudier le comportement de ses habitants. Ne vous inquiêtez pas, pour votre sécurité, je vais vous accompagner, et avec moi toute la puissance de la Fondation si nécessaire.
( K ) - Pourquoi pas après tout ! Pourrais-je continuer mes propres objectifs à coté ?
( MM ) - Evidemment, vous n'intervenez que comme associée à la Fondation. Je suis, et resterais, la seule Fondatrice à vos cotés.
( K ) - Bien, pourquoi pas alors, ce pourrait être amusant après tout.

Elle regarda alors chacun de ses conseillers, tour à tour, et sentit un accord de chacun. Elle finit par se tourner vers la conseillère de la Fondation :

( K ) - Puisqu'il n'y a aucune objection de notre coté, nous pouvons donc conclure cet accord.

Martine Mummery regarda la Matriarche d'un air amusé. Si elle croyait vraiment qu'elle le choisissait, que son avis avait une quelconque importance dans ce choix, elle se fourrait les doigts dans les yeux jusqu'au coude ! Tout était prévu, et quoi qu'elle dise à la Matriarche, cela se déroulait à merveille, comme prédit...

( MM ) - Bien, voici donc vos nouveaux papiers, en tant que citoyenne de la Fondation. Pour vos confrères, il va falloir un peu de temps, nous ne pensions pas qu'ils viendraient. Vous pouvez dès à présent vous rendre sur votre secteur, je tâcherais de vous y rejoindre au plus vite avec ces papiers, et alors nous commenceront notre mission. "


" La Fondatrice Martine Mummery mit un temps fou à arriver sur le secteur où se trouvait la Matriarche. De la paperasse à régler, mais aussi les derniers adieux, sachant qu'elle ne retournerait pas de sitôt sur Terminus. Elle rejoignit alors la Matriarche, après près de quatre jours d'attente. Cette dernière, voyageant déjà dans les croiseurs de la Fondation, n'avait eu aucun mal à se rendre sur le secteur en question, et à y établir quelques bases sûres. Mais sans directives précises sur sa mission à venir, elle ne savait trop quoi faire. Elle fut donc la première ravie lorsque, arrivant tout droit du poste de commande où l'espace était observé, Cinda Luk lui apporta la nouvelle : un astronef léger de la Fondation arrivait droit sur le secteur, portant l'identification que leur avait donné la Fondatrice avant leur départ. Elle ne mit pas deux heures à se poser, et le premier conseil, au grand complet, pouvait enfin se réunir.

( Martine Mummery ) - Bien, me voilà enfin, navrée pour cette attente, mais elle était nécessaire. Le Plan dans ce secteur est largement déviant, ce qui nous aidera peut-être. Maintenant que nous ne sommes plus sur Terminus, et que je suis certaine de l'intimité que nous pouvons avoir face aux espions, je vais vous parler un peu plus de notre tâche.
( Milie Zenow ) - Ce n'est pas trop tôt, ça fait des jours qu'on poireaute !
( Kaellia ) - Tais-toi Milie, elle s'est excusée ! Navrée Fondatrice, continuez..
( MM ) - Donc, comme je vous l'ai déjà dit, je sais très bien qu'il n'existe que notre Fondation, mais certains citoyens de Terminus ne le croient pas, et je ne parle même pas de la périphérie de la Fondation. Une nouvelle forme de religion peut-être, les êtres égarés et incertains se penchent souvent vers une puissance supérieure pour tout ce qui les dépasse, et en plus cela les rassure. Nous allons donc leur prouver qu'il n'existe pas plus de seconde fondation que de dieu mystique.
( Mian Riose ) - Donc si nous ne trouvons rien, nous aurons donc prouvé qu'il n'y à rien à chercher, logique.
( MM ) - A vrai dire, c'est un peu plus compliqué que cela. Je pense qu'il n'existe pas de seconde fondation à l'heure actuelle, mais je pense tout de même qu'il en a existé une, à une époque plus lointaine. Cependant elle a dû se dissoudre rapidement en comprenant qu'elle ne ferait jamais le poids contre nous... Nous allons donc en chercher les traces, et prouver qu'elle a bel et bien disparu.
( Emy Luk ) - Autant chercher une aiguille dans une botte de foin !
( MM ) - Oui et non. Il est vrai que notre Galaxie est immense, et aucun d'entre nous n'arrivera à se poser sur toutes ses planètes dans l'espace d'une vie, mais nous avons peut-être des moyens d'aller plus vite, tout comme il est possible de brûler la botte de foin et de passer un aimant sur les braises pour en extirper forcément l'aiguille*...
( MZ ) - Brûler la Galaxie ? Pourquoi pas, ça pourrait être très amusant !
( MM ) - Non encore une fois. Il nous faut agir plus discrètement, disons, pour ne pas attirer l'attention.
( K ) - Mais de qui ? Puisqu'il n'existe pas de seconde fondation, pourquoi chercher à ne pas leur être visibles ?
( MM ) - Après tout, nous pouvons avoir une surprise à la fin de notre mission...
( EL ) - Qu'une autre fondation existe ? Sottises, tous les être censés de la Galaxie savent que non...
( MM ) - Oui, mais malgré tous les témoignages aberrants que nous recevons de ces illuminés qui y croient dur comme plastacier, certains pourraient paraître troublants.. Enfin, c'est ce que nous allons vérifier aussi. Les scientifiques de la Fondation ont récemment mis au point un appareil plutôt étrange, qui pourrait nous permettre de repérer et de combattre d'éventuelles forces mentales. Ils ont été façonnés pour lutter contre le Mulet, mais se révèlent totalement inefficaces contre lui, alors peut-être que...
( K ) - Et qu'allons nous donc en faire ?
( MM ) - Nous allons équiper toutes les planètes du secteur avec ces appareils. Nous verrons bien ce qu'il se passe ensuite.
( K ) - Et vous parliez de surveiller aussi les hommes ? C'est ce que nous avons fait jusqu'à présent, tous les hommes entrant dans le domaine que vous nous avez attribué ont été fichés conformément aux lois de la Fondation, et ceux qui se sont posés sur nos mondes sont à présent suivis dans la Galaxie partout où ils iront...
( MM ) - C'est une bonne chose, mais il faut aller plus loin encore. Il faudrait obtenir, de chaque seigneur indépendant, marchand, ou officier impérial la liste des hommes sous ses ordres. Tâchons aussi de répertorier les planètes qui se soulèvent, je ne pense pas que cela soit lié, mais sait-on jamais. Il faut savoir si le marchand voit des quantités d'or disparaître de ses entrepôts, si les officiers de Trantor reçoivent des ordres étranges de l'Empereur, si les indépendants voient leurs croiseurs disparaître. Enfin, il nous faut tout savoir sur le secteur, le moindre déplacement de ses habitants, la moindre manoeuvre militaire, la moindre transaction commerciale... Peut-être que nous arriverons ainsi à trouver quelque chose, une piste, ou pas...
( K ) - Bien, je vais donc m'adresser au secteur. Mian, rend-toi utile et va chercher les techniciens de l'holotransmission, qu'ils nous branchent rapidement sur toutes les fréquences du secteur pour que nous puissions émettre !
( MR ) - Oui Matriarche, j'y vais de ce pas...
( MM ) - N'oubliez pas Matriarche qu'il est inutile de propager à votre tour des rumeurs, choisissez bien les mots que vous allez utiliser...

*
* *

" - Chers amis lointains et très proches, habitants de toutes les planètes du secteur,

Je m'excuse par avance d'avoir été silencieuse ces derniers temps, et de vous avoir laissé vous débrouiller seuls. Sachez qu'à présent, la Fondation se trouve à mes côtés, les choses vont changer. Il nous a été confié ce secteur, qui est sous tutelle de la Fondation. Vos présences ici sont forcément largement tolérées, mais les lois de la Fondation devront à présent être respectées par tous. Je vais donc vous lire les principales règles qui régiront notre domaine."

Elle fit mine de prendre un papier important, et mima une lecture comme si les lois y étaient écrites.

" Premièrement, chacun devra se présenter aux frontières du domaine, et décliner son appartenance. Chaque chef de zone se devra de nous envoyer une liste des hommes sous ses ordres, à mettre à jour au moindre changement. Deuxième point, tout déplacement militaire devra être consigné sur un registre, à notre entière disposition si cela s'avère nécessaire. Et pour finir, tout événement de nature malveillante ou simplement étrange devra nous être rapporté dans les plus brefs délais. Ce ne sont pas des lois très gênantes, et ne sont appliquées que pour assurer au domaine de la Fondation un calme relatif, grâce à une sécurité accrue. N'oubliez pas que la Fondation ne peut vouloir que votre bien... A bientôt chers amis, et n'oubliez pas, n'hésitez pas à nous prévenir de tout ce qui peut vous arriver, même si cela vous paraît insignifiant. "

La communication cessa, dans un léger grésillement. La Matriarche se tourna vers la Fondatrice un sourire au lèvre, ostensiblement fière de sa prestation. Martine Mummery était dure à convaincre, et aimait moins que tout les gens vantards comme pouvait parfois l'être la Matriarche. Sans prévenir, elle lâcha : "Ca aurait pû être pire..."


* Cette 'solution' me vient d'un livre de Bernard Werber, mais il n'est peut-être pas le seul à la formuler. Cependant, cela ne tient pas compte du fait qu'à l'époque de l'invention de ce proverbe, les aiguilles étaient en bois, et seraient donc partie en fumée elles aussi. Mais nous savons fort bien que les habitants de la Galaxie actuelle n'ont que de rares souvenirs de ces temps révolus... "

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holokun
IIII L'Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 28
Localisation : Sur Trantor
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Kaellia   Sam 22 Mar - 19:56

Je ne vois pas en quoi la Matriarche pourrait vous poser un problème, Pendora, elle ne nous est pas étrangère, et nous savons comment elle fonctionne.
Quant à cette...Fondatrice Martine...Mummery, je doute qu'elle pose problème à un ou une Bibliothécaire...

_________________
Holokun, le IIII — Arcane de l'Empereur

PER INANIA REGNA
Dans le royaume des ombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trantor-consortium.tonempire.com
Kaellia
VII Le Chariot
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Secteurs secrets
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Kaellia   Dim 23 Mar - 15:49

Citation :
( MM ) - Ahhh !!! Mais ce n'est pas vrai, il nous passe sous le nez à chaque fois !!
( K ) - Calmez vous Fondatrice, il y a sûrement un moyen de...
( MM ) - Oui ! Nous allons finir par réellement mettre à feu le secteur entier !
( K ) - Non non, cela ne servirait à rien, vous le savez bien.
( MM ) - Je vais contacter la Maire, afin qu'elle nous envois des renforts. J'ai eu vent de nouveaux croiseurs créés par la Fondation, des croiseurs équipés eux aussi de brouilleurs, afin d'en empêcher tout détournement.
( K ) - Parfait, avec ces armes, nous devrions pouvoir lutter encore plus efficacement...
( MM ) - Non mais Matriarche, je ne vous permet pas ! Jugez vous donc que mes actions jusque là n'étaient pas efficaces ?!
( K ) - Oh non, Fondatrice, mais je signale juste que cet agent de la seconde fondation n'est toujours pas venu dans vos filets...
( MM ) - Et toutes ces offensives alors ? Vous croyez qu'elles ne servent à rien ?!
( K ) - Si, nous arrivons visiblement à empêcher toute action de masse, mais regardez, encore en ce moment des peuples ont lancé des attaques sur des mondes déviants... Nous ne sommes pas assez rapides...
( MM ) - Oui, mais ça marche, même si nous avons un peu de retard, légitime, sur les actions de l'agent !
( K ) - Il ne sert à rien de continuer cette discussion stérile, je me retire dans mes appartements, puissiez vous continuer et réussir votre tâche. Ah, avant de partir, je vous préviens que des indépendants ont reçu un appel de l'Empereur, visant à les faire rejoindre l'Empire de Trantor au plus vite. Cela semblait si vrai, mais Cléon II n'est pas du genre à promettre l'impossible, je pense que cet holocommunication était un coup, savamment orchestré, par notre agent...
( MM ) - Mince ! Des indépendants sont-ils tombé dans le panneau ? Je vais en parler à la Maire, elle saura quoi faire.
( K ) - Bien, alors à plus tard Fondatrice...

*
* *

Martine Mummery fulminait. Déjà deux jours qu'elle recherchait activement cet agent de cette confrérie malveillante... Que pouvait-il vouloir ? Que faisait-il finalement dans le domaine de la Fondation ?! Comment arrivait-il à s'échapper à chaque fois qu'une action visant à sa capture était tentée ? Possédait-il des contacts au sein même de la Fondation ?! Auquel cas il lui faudrait être plus prudente, seule la Maire devait savoir de quoi il en retourne.. Elle se cala confortablement dans son siège, et se saisit alors d'une petite télécommande qui traînait sur le bureau. En deux ou trois 'clics', un écran était apparu devant elle, un écran au milieu duquel le visage de la Maire Branno trônait fièrement :

( Branno ) - Et bien Conseillère Mummery, quelle est la raison de cet appel ? J'espère que vous avez la réponse à ma question, je vous avais bien dit qu'il était inutile de chercher à me contacter ou même revenir sur Terminus si cela n'était pas le cas...
( MM ) - Et bien madame la Maire, je pense que nous pouvons à présent en être sûrs. Une seconde fondation existe, enfin, je pense en avoir repéré un agent, et son arrestation nous permettrait d'en savoir plus..
( B ) - Qu'attendez vous donc alors ?
( MM ) - C'est bien pour cela que je vous contacte... Je ne m'y attendais pas à vrai dire, et je suis surprise par la difficulté de la tâche.
( B ) - Renonceriez vous ? Rappelez vous que cela signifierait votre bannissement de la Fondation...
( MM ) - Non ! Cet agent est peut-être très malin, mais il ne fera pas le poids devant la puissance écrasante de la Fondation ! J'aimerais dès à présent réquisitionner les derniers croiseurs sortis des chaînes de montage de Terminus.
( B ) - Ah, ces nouveaux modèles coûtent si cher à nos citoyens. Est-ce réellement utile ?
( MM ) - Oui madame la Maire, et aucun autre fondateur ne pourrait en avoir autant besoin que moi. Nos croiseurs actuels se font vieux, et pire, sont parfois détournés de leur tâche par cette force invisible. Cela n'arriverait plus avec ces nouveaux engins !
( B ) - Bien, je vais donc vous en faire transférer quelques uns...
( MM ) - Merci madame la Maire ! J'aurais aussi autre chose à vous porter connaissance. Les peuples indépendants de notre domaine semblent avoir reçu un appel de l'Empereur.. Cela ne lui ressemble habituellement pas, mais il insiste sur le fait qu'il manque d'officier, et invite donc ces peuples à rejoindre l'Empire, avec à la clef le gain d'un croiseur...
( B ) - Sottises ! Cléon ne doit plus avoir toute sa tête, les derniers croiseurs de l'Empire sont en piteux état, et j'aurais du mal à croire qu'il offre ainsi ses dernières forces à tout ces officiers ! J'ai des doutes quant au réel envois d'une telle communication par l'Empire...
( MM ) - Je le pense aussi, mais si des indépendants se mettent à le croire, que faire ?
( B ) - Ne vous inquiétez pas, je vais mettre les choses au clair. Les peuples indépendants de la Galaxie entière vont avoir l'honneur de me voir sur leurs écrans, ils sauront alors à quoi s'attendre avec l'Empire.
( MM ) - Je vous remercie madame la Maire.
( B ) - Bon, pour cette mission, sachez que je ne vous tiendrais pas rigueur de l'évolution du Plan. La traque de cet agent passe avant tout.
( MM ) - C'est à n'en pas douter ce que j'espérais jusqu'alors...


Sur ces derniers mot, la Maire avait coupé la communication, laissant la Fondatrice seule devant son écran. Elle ruminait, fulminait... Comment cet agent pouvait il donc interférer avec les communications impériales et diffuser ce qui lui chante ?! Ses pouvoirs dépassaient l'entendement, jamais elle n'aurait cru qu'il serait si difficile de mettre la main sur un simple homme, puisse-t-il être doté de pouvoirs inhumains. Les prêtres de la Fondation avaient encore de nombreuses choses à apprendre sur la conversion des peuples et des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Mar 25 Mar - 2:42

Cher Empereur Holokun, je puis vous l'assurer, la Fondatrice Kaellia est belle et bien un danger non seulement pour le Grand Oeuvre du Pendu, mais aussi pour notre Quête du Sapiens Originel à Trantor.
Car si elle ne suit plus la voie Muletière qui était sienne avant, elle a aujourd'hui un goût prononcé pour la politique du Chariot!

Sa puissance et sa technicité me font d'ailleurs penser qu'il pourrait s'agir d'une Lame Mineure. Très rarement je n'ai eu un combat d'une telle intensité, et d'une telle difficulté. Sur ce secteur, les émotions sont fortes, et les flux d'énergie très violents. Je songe vraiment à la proposer en tant que Lame Mineure, mais j'attendrai la fin de notre histoire pour vous apporter tous les éléments en ma possession, et proposer le vote aux Arcanes.

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.


Dernière édition par Pendora D. Nakrat le Mar 25 Mar - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sans Nom
XIII
avatar

Masculin Nombre de messages : 407
Age : 38
Localisation : Très loin, mais peut-être très près
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Mar 25 Mar - 6:00

cela est sage pendora, j'ose espérer que vous profiterez néanmoins de l'occasion pour faire de nombreux vecteurs désignés volontaires dans ses rangs...Votre Grand oeuvre doit avancer à tout prix, la fin justifie toujours les moyens...

_________________
Changement d'etat, inconnu, basculement, renouveau! Quel est la seule chose immuable dans tout cela? Préparons nous à la rencontrer façe à façe, voilà ce qui nous menera à la Sapience Originelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Mer 26 Mar - 10:52

Enfin sortie des griffes de Kaellia!
Je vais faire une pause pour aujourd'hui, les derniers jours ont été fatigants physiquement. J'espère que les chambres de Trantor sont confortables *tousse tousse*.

Qu'on ne me dérange pas!

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Mer 26 Mar - 16:57

Bon finalement, je n'arrive plus à fermer l'oeil. J'ai craqué, et repris du service. Le Grand Oeuvre du Pendu continue!

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hopa de l'Ourse
VII Le Chariot
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Kaellia   Mer 26 Mar - 20:05

Pendora D. Nakrat a écrit:
Cher Empereur Holokun, je puis vous l'assurer, la Fondatrice Kaellia est belle et bien un danger non seulement pour le Grand Oeuvre du Pendu, mais aussi pour notre Quête du Sapiens Originel à Trantor.
Car si elle ne suit plus la voie Muletière qui était sienne avant, elle a aujourd'hui un goût prononcé pour la politique du Chariot!

Bien entendu. Je ne vois pas pourquoi vous trouvez cela anormal. Le chariot, une fois que l'on en comprend le but, une fois que l'on sait ce qu'il faut faire, transcende nos forces pour nous aider à atteindre notre quête. La Quête du Sapiens Originel est dure, certes, mais Khaellia n'est la que pour représenter cet obstacle. Maintenant que vous l'avez passé, Pendora, vous allez certainement voir quelle est l'importance de votre Quête. Au travers de Kaellia, vous allez sentir le Chariot vous transcender et vous aider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holokun
IIII L'Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 28
Localisation : Sur Trantor
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Kaellia   Mar 1 Avr - 19:18

Rolling Eyes

Identifier la Matriarche Kaellia au Chariot me semble...douteux, je ne pense pas qu'elle soit affiliée à une quelconque Arcane...N'at-elle pas servi indifféremment le Mat et le Chariot avec le même brio ?

Je vois plutôt là la preuve que c'est une très puissante Lame Mineure, si puissante qu'elle ne peut être contrôlée par aucun Arcane, souvenons-nous des difficultés du Pendu...

_________________
Holokun, le IIII — Arcane de l'Empereur

PER INANIA REGNA
Dans le royaume des ombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trantor-consortium.tonempire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaellia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaellia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanes de Fondation :: QUÊTES DES 22 LAMES :: II La Quête de Trantor-
Sauter vers: