Elue Communauté la plus RP aux Sern' Awards 22007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prélude à la Trosième Lune !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mornelune
XVIII La Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 48
Localisation : Base Lunaire Alpha38
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Prélude à la Trosième Lune !   Mer 26 Mar - 12:08

Jasper appuya sur le bouton rouge de sa holo-télécommande.
Swizzz....
___ * ___

Mais qui est Jasper de Mornelune ?
(Reportage diffusé par Holo-Canal Morneplaine)

D'un caractère naturellement débonnaire et humaniste, il ne cherche jamais à nuire gratuitement. Il proposera toujours spontanément son aide, surtout aux plus faibles. Mais lorsque l'injustice fait rage, il s'opposera toujours farouchement à l'asservissement des populations par la force ou la violence. Son dévouement total à ses fonctions de Guide du peuple de Morneplaine, ont fait de lui un leader charismatique apprécié des masses populaires. Cultivé, Diplomate, Direct, Rêveur, Ténébreux, Mystérieux, bien des mots ont été employés pour le décrire.

Mais chacun a sa part de ténèbres, et de Mornelune n'échappe pas à cette règle... ni au qu'en dira-t-on !

Cetaines rumeurs, circulant dans les spatio-bars Mornepléniens, racontent que c'est un sang mélé.... Dans ses veines coule le sang d'une ancienne race disparue, venue d'au-delà de la bordure de Galaxia. D'ailleurs, fait étrange, d'aucun ne lui connait de famille, sa généalogie est totalement inconnue...

D'autres encore, racontent qu'il est atteint d'une étrange maladie et qu'il est obligé de prendre des remèdes pour survivre loin de son monde originel.

Mais qu'importe, laissons là les ragots, il a toujours été là, et ce depuis des siècles, pour le peuple de Morneplaine. Il occupe des fonctions légitimes que personne ne lui envie... de toute façon étant démocratiquement élu, s'il n'avait pas été à la hauteur, les pères de nos pères ne lui auraient pas accordé leur confiance.

A vous les studios, c'était Loren Mills, pour HCMP.

(Page de publicité)

(Flash info) :
Nous interrompons vos programmes pour vous anonncer, nous l'apprenons à l'instant, que notre souverain bien-aimé a été repéré par l'empire pour ses qualités de gestion raisonnée des secteurs galactiques, il a été nommé Général ce matin même. Le palais princier, n'a encore fait aucune déclaration à ce sujet, nous vous tenons au courant lorsque nous aurons de plus amples informations.

(Page de publicité)
___ * ___

Jasper de Mornelune : Mais savent-ils au moins combien je souffre, ce que j'endure chaque nuit ?
Manella Brodrig : Non mon Prince, ils ne savent pas...
JdM : et cela doit rester ainsi, je vous ai pris à mon service pour justement que jamais ils ne sachent...
MB : mais mon Prince si vous en parliez, je pense qu'ils comprendraient, vous êtes une telle icône que le peuple entier compâtirait à votre calvaire.
JdM : Justement, la compassion est la dernière chose dont j'ai besoin pour comprendre le sens de tout ceci... ces cauchemars me hantent, cela fait des mois que je ne dors plus, des poèmes tournent dans ma tête, et il y a ces cris !
MB : ... (sans voix)
JdM : mais laissons cela, avez-vous pris note de ma commande spéciale ?
MB : Oui mon Prince, la guilde vient de livrer vos douzes caisses de Vodka et j'ai envoyé le bordereau à l'officine médicale de votre seigneurie pour renouveler les prescriptions de Prozac... Mais pourquoi une telle quantité d'alcool ? Il y a de quoi ennivrer toute la garnison ! Sans parler du Prozac, vous comptez inaugurer une nouvelle aile au sanatorium ?
JdM : Brodrig ! Je vous en prie, laissez-là vos sarcasmes, cette commande est de la plus haute importance, dois-je invoquer la Raison d'Etat ? Si je m'adresse à vous c'est que je sais pouvoir compter sur votre discrétion...
MB (pour elle-même, dans ses lèvres) : oui, oui, pas difficile d'être discrète quand on ne comprend rien...
JdM : allez ne faites pas la moue, si je comprenais moi-même je serais bien heureux de vous expliquer...
MB : mon Prince ? vous lisez dans mon esprit ?
JdM : heu, hum... désolé.... disons que ces derniers temps je suis assez réceptif, encore une chose que je ne m'explique pas. Soit ! Bref, vous pouvez prendre congé, faites déposer une caisse de vodka et le traitement dans mes appartements.
MB : il sera fait selon votre humeur.... hum, mon Prince...

La porte automatique, se referma derrière Manella Rodrig, tout en laissant ses quelques impressions traverser la pièce jusqu'au Prince soucieux...

JdM (pour lui-même) : Je ne puis plus m'appuyer que sur celle-ci, c'est la dernière qu'il me reste, les autres ne sont pas encore remis... J'espères seulement, puisque ce traitement marche sur moi, qu'il remettra leur esprit en marche... Il faudra juste veiller à ne jamais manquer de Vodka-Prozac, où je ne pourrai plus répondre de rien...

Jasper de Mornelune, se dirigea vers le fond de son bureau, il tapota nerveusement le code d'accès du coffre-fort 2... 3... 5... 0..., ce dernier s'ouvrit laissant filtrer une lumière violette.

La fiole était là telle qu'il l'avait rangée des dixaines d'années auparavant, l'étiquette jaunie révéla quelques symboles mystérieux, mais parmi eux le dessin du crâne noir avec ses deux tibias entrecroisés ne laissait que peu de doute quand à la nature létale du produit...

Jasper, pris un crayon de son porte-stylos et griffona une mention supplémentaire sur cette étiquette déjà bien saturée d'avertissements en de multiple langues.

Il s'appliqua, sa langue pointant à un coin de sa bouche :
"Chroniklium 2350mg", voilà donc le nom dont j'ai rêvé cette nuit !!!
Mais je ne comprend toujours pas la signification de la Lune dans mon rêve, ni même quel est ce savoir perdu qu'il faut retrouver ??? Mais manifestement ce Gérémiel (j'ai mal compris son nom) est mort sans l'avoir compris lui-même... et à présent il vient me hanter pour m'obliger à reprendre sa quête...

Mais qu'est-ce que tout ceci peut apporter de bénéfique au peuple de Morneplaine ? Seul l'avenir nous le dira...

Que dirait Gérémiel dans de telles circonstances déjà ? ah oui !
Nous sommes tous des compagnons d'Infortune, de dame Infortune, de pauvres navigateurs errant sur les mers du destin.

Jasper appuya sur le bouton de l'holocom :
Brodrig, je vous prie, appelez le Sanatorium et faites revenir mes quatres collaborateurs, enfin vous voyez... ceux qui prétendent s'appeller "Pendora D. Nakrat" !


Dernière édition par mornelune le Mer 26 Mar - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornelune
XVIII La Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 48
Localisation : Base Lunaire Alpha38
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Prélude à la Trosième Lune !   Jeu 27 Mar - 11:48

<< Pendora D. Nakrat ! C'est bien comme cela que vous vous faîtes appeler ? >>

Jasper de Mornelune, passa nerveusement la main dans ses cheveux blanc argent, cheveux de Lune comme certains les appelaient.

Eux (à l'unisson) : << Oui !!!
JdM : Mais quelle drôle d'idée ?! Vous aviez vos propres noms avant non, une identité ? Maintenant vous semblez agir comme un seul être... Par exemple toi, Martine Mallow, ce nom ne t'évoque-t-il rien ?
PDN 1 : Absolument rien Monsieur.
PDN 2 à 4 : Nous confirmons Monsieur.
JdM : Mais cessez de m'appeler Monsieur ! Majesté ou Mon Prince serait plus conforme au protocole vous ne trouvez pas ?
Eux : Nous l'ignorions Monsieur, heu... Majesté.

JdM (pour lui-même) : Tout ceci est bien mal engagé, et dire que l'Empire vient de me contacter et de me nommer Général pour gérer tout un secteur... que faire quand 4/5ème de mes hommes semblent lobotomisés ?
JdM : Quelqu'un parmi vous commande-t-il votre escouade ?
Eux (toujours en coeur) : C'est Pendora D. Nakrat.

JdM (pour lui-même) : Surtout, il ne faut pas craquer psychologiquement devant mes hommes... enfin ce qu'il en reste... >>

Jasper montra tour à tour chaque diplomate du doigt.

JdM : << C'est toi qui commande ?
PDN 1 : Non.
JdM : Toi ?
PDN 2 : Non.
JdM : Alors toi ?
PDN 3 : Non.
JdM : Donc, logiquement il semble que ce doit être toi Tormsa Narmati !
PDN 4 : Non plus, Monsieur.

JdM : Quoi ?! Vous voulez dire qu'il existe encore d'autres Pendora D. Nakrat ?
Eux : Bien sûr, il y a au moins notre chef Pendora, de l'arcane du Pendu ! >>

Jasper abattit son poing violemment sur le bureau, fait peu courant pour un être calme tel que lui. Le bruit sec et étouffé ne fût sans commune mesure avec la douleur qui lui remonta le long de l'avant-bras.

JdM : << Bien ! Vous êtes volontaire pour une expérience !
JdM : Pour simplifier je vais vous donner des noms de code, car sinon je sens que je vais finir par m'y perdre...
Donc, toi tu seras Clarté, toi Obscurité, voici Fatalité et toi ce sera Liberté ! Notez les bien, je déteste me répéter, suis-je bien clair ?
Eux : Oui, Monsieur le Prince de Mornelune.
JdM : bien, Fatalité, vous êtes tout naturellement désigné pour être le premier volontaire, suivez-moi maintenant.

Fatalité : Bien Monsieur de Mornelune, nous avons reçu des instructions pour vous obéir, il en sera fait selon vos ordres. Mais nous avons un message à vous transmettre avant que vous fassiez ce que vous vous apprêtez à faire.
JdM : Donnez ! Donnez-moi donc votre message et qu'on en finisse ! >>

Clarté lui tendit un pli scellé avec un cachet en cire violette, marqué des lettres X, I et I. Jasper se souvint que dans ses lectures, il avait déjà rencontré de telles conjonctions de lettres. En fait, ces symboles était autrefois employés pour encoder des nombres, en l'occurrence ici c'était le nombre 12.

JdM : << Bien j'en prendrai connaissance en temps utile, pour le moment, j'ai besoin de vous de toute urgence pour renforcer mon encadrement militaire dans ce secteur Empire. >>

L'injection de Chroniklium 2350mg pratiquée sur Fatalité ne sembla pas lui rendre la moindre mémoire dans son ancienne existence. Mais s'en était à présent terminé des << Pendora D. Nakrat >> par ci et des << Monsieur >> par là. J'avais un pantin docile à mon service, mais sans grande initiative il faut bien le reconnaître. N'ayant pas trop de temps devant moi pour décider d'étudier les effets à long termes et comme j'étais la preuve vivante que l'on pouvait survivre à cette injection, je décidais de l'administrer à chacun.

JdM : << Notez bien ceci Fatalité, il est vital pour compléter cette médication que vous preniez une Vodka-Prozac toute les 24 heures et que vous doubliez cette dose les jours de Pleine Lune. Sinon, nous courons au devant d'un grave désastre....
Bien ! au suivant ! >>

_________________
Mornelune - XVIIIème Arcane : La Lune
N'entrez jamais, Ô grand jamais en ma lumière...


J'ai rêvé d'un monde dirigé par les Rêves, la Rêvocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornelune
XVIII La Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 48
Localisation : Base Lunaire Alpha38
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: L'Aube de la Troisième Lune   Lun 31 Mar - 11:28

<< L'empereur vous trouve un peu jeune pour occuper un poste de maréchal ! Une ancienneté d'un mois (date d'inscription) est requise !!! >>

Jasper passa machinalement sa main dans ses cheveux couleur de Lune.
Au moins, le contenu de cette holo-missive était clair et non équivoque, ce poste de Maréchal lui passait littéralement sous le nez. Mais s'il y avait quelqu'un à blâmer ce ne pouvait être que lui, il avait été sans doute trop pressé, son ascension avait du faire des jaloux... et elle était à présent entravée.

JdM : << L'empire reconnaît mes capacités, mais ne semble pas m'accorder sa totale confiance... quelques remarques ont sans doute été glissées en ma défaveur auprès de l'Empereur.
Bien ! Voyons le bon côté des choses, j'ai maintenant du temps devant moi, au moins une bonne semaine pour régler les affaires internes. >>

Le Prince-Poète passa en revue les évènements de la semaine passée dans ce secteur Empire plutôt calme. Il y eut tout d'abord l'ambassadeur Gaiia, tellement pris par la construction d'ambassades et si peu enclin à philosopher sur des sujets non productifs. Quant au deuxième et dernier occupant des lieux le Prince-Marchand Balthazare, il y a fort peu à en dire. Bien qu'étant habituellement affligé par le matérialisme de la Guilde, cette fois-ci, je m'étonnais curieusement du désintéressement de son représentant visiblement démissionnaire...

JdM : << Voilà, mon journal de bord est complété ! Ma chère Manella, nous sommes bien loin de l'aventure vous ne trouvez pas ?
Manella Brodrig : Mon prince, vous n'allez quand même pas vous plaindre de l'aisance de cette tâche ?
JdM : Oui, oui... mais la diplomatie me manque, et je sais bien ce que l'Empire attend de moi... tout ce que je suis pas !
MB : Bien, moi je suis satisfaite de la tournure des évènements, et j'ai même du temps pour mes cours du soir sur campus12.
JdM : Ah ? Bon parfait !... Au fait, qu'en est-il de nos quatre convalescents ?
MB : Ah hum... Ceux-là... Pas de signe de rechute mon Prince, il suivent mes ordres à la lettre, je dois avouer que cela m'étonne étant donnée que je suis la plus jeune de votre état major, mais loin de moi l'idée de m'en plaindre... cependant...
JdM : Parlez librement Manella, je vous en prie.
MB : ... et bien il y a Fatalité, enfin vous savez Tormsa Namarti... et bien il semble bizarre, il est toujours fatigué et il refuse toute les missions en extérieur, préférant la relative sécurité des astro-ports. Je crains qu'il ne couve quelque mal étrange...
JdM : D'accord, je vois... Bien, je vous prie d'oublier cela, je vais gérer cette affaire moi-même.
MB : Que voulez-vous dire ?
JdM : Vous connaissez la réponse Manella : moins vous en saurez...
MB : OUI ! Je sais ! Bien votre seigneurie est sans doute la plus qualifiée pour cette affaire de mal étrange...
JdM : Manella ! Je vous prie de cesser ces sous-entendus, je vous rappelle que vos pensées dépassent bien souvent vos mots...
MB : Alors, puis-je disposer mon Prince ?
JdM : Oui je vous en prie, mais souvenez-vous de toute l'estime que j'ai pour vous, je vous sais fidèle et pour moi cela compte énormément. J'attends simplement d'en savoir plus moi-même et je vous mettrai dans la confidence, mais pour l'instant ce ne sont que des rêves que je dois interpréter... >>

Clarté (par holo-messagerie) : << Mon prince, l'ambassadeur et le Prince-Marchand vous ont laissé le champ libre sur le secteur, mais mes radars font état d'un nouvel arrivant : le fondateur Davidz.
JdM : Très bien envoyez une délégation pour prendre contact avec lui et expliquez-lui notre politique d'expansion sociale. Et... oui emmenez Manella avec vous, elle a besoin de se changer les idées. >>

Enfin seul au QG, fait trop rare pour ne pas être signalé, Jasper se dirigea jusqu'à son bureau où l'attendait depuis quelques jours déjà le pli de Pendora...

JdM (pensif) : << Visiblement Fatalité n'a pas supporté le traitement, pourtant cette souche particulière de Tarkand irradié est d'une totale innocuité. Dois-je emettre l'hypothèse qu'il y ait pu avoir interaction entre le Chroniklium 2350mg que je lui ai injecté et le fait que son mental ait été manipulé par Pendora... Peut-être que le pli de l'Arcane XII m'en apprendra plus sur cette affaire. >>

_________________
Mornelune - XVIIIème Arcane : La Lune
N'entrez jamais, Ô grand jamais en ma lumière...


J'ai rêvé d'un monde dirigé par les Rêves, la Rêvocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pendora D. Nakrat
XII Le Pendu
avatar

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Prélude à la Trosième Lune !   Mar 1 Avr - 20:04

Citation :
27ème jour du Mois de la Guerre.


Je vous salue, Jasper de Mornelune.

Notre rencontre fut brève, mais certainement marquante. Pour vous surtout, marqués par le Pendu, vos hommes ne doivent plus être vraiment eux-mêmes...

Je me suis souvenu hier d'un passage particulier des textes divinatoires du grand Astrologue Philibus Croix d'Argent, de l'Arcane de la Roue de Fortune. Ce texte date d'il y a plus de 15000 ans, mais le passage dont je me suis souvenu relataient des faits qui aujourd'hui, à mon avis, prennent tout leur sens.
Etant actuellement à la Très Grande Bibliothèque de Trantor en compagnie de la Papesse, il m'a été facile de retrouver ces textes. Voici le passage qui nous intéresse:


Lors de la Lune Morne, la Sixième Nuit du mois venant,
Un Rêveur découvrira sa nouvelle destinée s'éveillant.
Nulle ne pourra plus voir en lui qu'une Haute Lame,
En pleine possession de ses pouvoirs, et de son Âme.
Révélé ainsi, le Rêveur reprendra tout au Pendu,
Excepté la Fatalité, qui lui est à jamais perdue.
Voici ainsi venu le temps de la Lune et du Pendu,
Etrange alliance jamais encore survenue,
Le Grand Oeuvre pourra ainsi s'accomplir,
Et le Sapiens Originel peut-être se découvrir,
Et la Grande Quête du Pendu surement se finir.


Jasper de Mornelune, qu'en dites-vous?


Loués soient les Elus du Pendu,
Heureux soient les Vecteurs du Plan.

Pendora D. Nakrat,
Arcane du Pendu.

_________________

Loués soient les élus du Pendu,
Et heureux soient les vecteurs du Plan,
Car c'est dans la souffrance et le sacrifice,
Qu'ils accompliront le Grand Oeuvre,
Et s'élèveront au Sapiens Originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornelune
XVIII La Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 48
Localisation : Base Lunaire Alpha38
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Prélude à la Trosième Lune !   Jeu 3 Avr - 19:07

Citation :
Dame Pendora,

Vous dites sans doute vrai, et vos textes prennent maintenant tout leur sens sous la lumière sélénite.

La Lune semble m'avoir accordé son pouvoir de sonder et d'inspirer les rêves... (ou les cauchemars ?).

Chaque nuit, maintes choses me sont révélées, mais mes interprétations sont encores bien imprécises. Je commence seulement à en expérimenter les effets... mais diantre que les premières sensations sont étonnantes et semblent terriblement réelles ! J'en suis même arrivé à employer des drogues dont la nocuité, me suis-je fait rapporter, vous est familière.

Je vais vous retranscrire ici une de ces révélations :

<< Depuis quelques secteurs éloignés me sont apparu des images et des mots... sortis tout droit des cauchemars de plusieurs milliards d'âmes en peine !

Un être maléfique à la peau prunée serait dans les secteurs d'un fondateur du nom d'Exolon. A son sujet des sentiments d'impuissance m'arrivent par vagues, m'éveillant en pleine nuit couvert de sueurs froides...

Ce cauchemar qui me revient sans cesse me suggère qu'il ne ferait pas face à ses responsabilités de protection des populations innocentes, les livrant ainsi pieds et mains liées à cette infâme apparition. Les peuples supplient, les peuples meurent, leurs rêves mettent mon âme à vif... >>

Je ne doute point que mon crâne aurait déjà volé en éclat... si je n'avais pas mon précieux remède.

Mais peut-être que tout ceci n'est qu'un rêve, qu'un cauchemar empreint d'obscurantisme ?
Mais n'y-a-t-il pas une part de vérité en chaque songe ?
La lumière Lunaire montre-t-elle vraiment les choses sous leur vrai jour ?
Où fini la vérité, où commence la perversion ?

Toutes ces questions appelent des réponses, vous avez raison le Sapiens Originel doit être mon salut ! Mais peut-être n'est-ce pas dans les vecteurs du Plan que je la trouverai...

De mon côté, je vais suivre la piste des royaumes indépendants, car ils rêvent de Liberté, cet idéal peut sembler naïf mais il est manifestement épique !

Mais loin de moi l'assurance d'avoir raison et j'aurai grand plaisir à comparer nos recherches Arcaniques.

Salutations,
Jasper de Mornelune

Jasper "cheveux de Lune", encrypta soigneusement le message et y apposa son sceau poly-encyclique*, puis il appuya sur l'holo-commande d'envoi.

JdM : << La Lune noire est pour le soir du sixième jour, du quatrième mois, à la quatrième heure... voyons-y un signe ou non, mais cela coincide justement avec mon évaluation par l'Empereur et mon prochain départ de ce secteur... >>

(*) combinatoire polynomiale d'une encyclique.

_________________
Mornelune - XVIIIème Arcane : La Lune
N'entrez jamais, Ô grand jamais en ma lumière...


J'ai rêvé d'un monde dirigé par les Rêves, la Rêvocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornelune
XVIII La Lune
avatar

Masculin Nombre de messages : 88
Age : 48
Localisation : Base Lunaire Alpha38
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Prélude à la Trosième Lune !   Sam 5 Avr - 19:36

A bord du Mélancolie, Patrouilleur X32.

*** Enregistreur de Journal de bord ***

Les secondes qui me séparaient de l'heure de La Lune Noire s'égrainaient inexorablement. Allant de paire avec cette inévitable vérité, j'avais la désagréable sensation de n'être plus totalement maître de la situation. Ce petit inconvénient récurrent avait l'art de me rendre particulièrement nerveux et irritable...

Comme à mon habitude j'avais préféré passer ces quelques jours de tourmente loin de mon peuple, convaincu de les protéger au mieux. Les affaires courantes avaient été laissée à Manella Brodrig, ma fidèle arrière-garde.

Cette période d'isolement serait une excellente occasion de tout remettre à plat, d'analyser les récents événements, d'essayer d'en faire la synthèse. Il me fallait maintenant décider de comment tout ce dont j'étais à présent l'acteur allait s'articuler avec mes responsabilités de meneur du peuple de Morneplaine.

Devrais-je abdiquer et me consacrer exclusivement à la recherche du Sapiens Originel, accomplir mon Grand Oeuvre ? Non ! J'avais besoin de moyens, mais avais-je le droit de mener cette quête au détriment de mes fidèles sujets ?

Beaucoup de questions, peu de réponses...

Puis il y eut les voix, ces maudites voix, les mêmes que dans mes rêves, mais à présent elles me harcelaient dans le domaine de l'éveil !

Voix démente : << J'ai jugé votre incompétence manifeste, aussi me suis-je permis de rayer votre royaume des cartes spatiales de ce secteur... j'ai par ailleurs demandé à mes serviteurs de me rapporter votre crâne, après ma victoire je m'y délecterai de votre âme... Gloire à mon maître, Gloire à ...

JdM : Assez !!!! Taisez-vous, maudite harpie, je ne veux plus vous entendre... >>

Mes mains tremblaient, je décidais de forcer la dose et de me verser un autre verre de Vodka, sans doute le verre de trop, celui qui allait me plonger dans un profond sommeil, car ce soir la Lune ma fidèle compagne qui s'effaçait, ne me serait d'aucun secours.

Plus de voix, juste l'Obscurité, ces profondes ténèbres sans aucune lumière pour vous apporter une lueur d'espoir, le grand gouffre sans fond... Même la faible Clarté du dernier croissant de Lune ne serait pas d'un luxe suffisant pour sonder les ténèbres.

Plus de voix, en effet puisqu'à présent j'étais elle et qu'elle était moi, mais rendue impuissante sur le plan physique par mes puissants breuvages...

Mais que se passerait-il, si doté de mon tout nouveau pouvoir accordé par la Lune, elle pouvait maîtriser le pouvoir des rêves ?

*** Fin de l'enregistrement ***

Sur un des moniteurs du poste de pilotage un voyant rouge se mit à clignoter, la voix du maître-ordinateur se mit à retentir.

<< Modification non planifiée de la trajectoire, les cibles ont été recalculées, il vous reste 35 heures 30 minutes pour annuler les nouvelles instructions >>

_________________
Mornelune - XVIIIème Arcane : La Lune
N'entrez jamais, Ô grand jamais en ma lumière...


J'ai rêvé d'un monde dirigé par les Rêves, la Rêvocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prélude à la Trosième Lune !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prélude à la Trosième Lune !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lune de Little Big Sackboy
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» Le coup de lune........
» [Terre - La lune] L'attaque de l'Ecole De La Navy.
» [Fanfic] Lorsque la Lune sourit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanes de Fondation :: LES 22 ARCANES MAJEURS :: XVIII La Lune :: Le Grand Oeuvre de la Lune-
Sauter vers: