Elue Communauté la plus RP aux Sern' Awards 22007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la quête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Prêcheur
XVI La Maison-Dieu
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: la quête   Mar 16 Déc - 0:06

De Holokun

Prêcheur...Vous passez votre vie à vous faire écouter des autres. J'ose espérer que cette fois vous saurez écouter ce que j'ai à vous dire.

Vous devez bien comprendre que votre entreprise est vouée à l'échec si celle-ci n'est pas poursuivie sur une période plus longue que celle d'une vie humaine. Pourquoi ? Parce que mêmes les Arcanes sont incapables de réaliser une telle chose seuls. Mais s'il fallait vraiment anéantir les Confréries, il serait bien plus pratique d'utiliser notre influence pour monter les Confréries les unes contre les autres.

Cependant...Vous évoquez là un passé récent, mais vous semblez ignorer, volontairement ou non, des aspects entiers de l'Histoire.

Il y a cinq siècles un jeune Mathématicien d'Hellicon arrivait sur Trantor pour ne plus jamais en revenir. Il avait imaginé une nouvelle science statistique qui intéressait fortement l'Empire, et son Projet de Psychohistoire fut lancé grâce aux moyens financiers de l'Empire. Ce jeune, Hari Seldon, n'était pas encore un Adepte du Chariot en ce temps-là. Soutenu par l'Empire, Seldon étudia la diversité de Trantor pour développer la Psychohistoire, et peu à peu, alors que les secrets de l'avenir étaient révélés un à un, un Plan voyait le jour. Par la suite, Seldon demeura 10 années durant au poste de Premier Ministre de l'Empire Galactique, avant de se retirer de la vie politique. Lorsque Seldon eut rejoint le VII, il perdit les financements de l'Empire, bien que son Projet avait vu le jour sous l'égide de l'Empire, et parce que l'Empereur l'avait voulu. Rejetés à cause de ses nouvelles convictions, il trouva des financements privés et put malgré tout poursuivre son Oeuvre.

Ce Plan Seldon, l'Empire ne l'a pas rejeté pour autant, et Terminus, un monde éloigné idéalement positionné fut prêté à la Fondation Encyclopédique. L'Histoire semble avoir oublié que Terminus appartenait au Domaine Personnel de l'Empereur, et que jamais cette planète ne déclara son indépendance...Quelle ironie...La capitale des rebels appartient encore juridiquement à Sa Majesté Impériale...

...Mais est-ce si important ? Oui, Seldon a prédit la chute de l'Empire, et oui, il a rejoint le Chariot...Mais quelle est au juste la destination du Plan ?
Ce qu'il s'est bien gardé de souligner expressément aux autres Adeptes du VII, c'est que le Plan est destiné à fonder un Second Empire...Quelle ironie, la chose même sur laquelle vous fondez votre espoir annonce la fin des Royaumes que vous défendez avec tant d'acharnement...Même les Mentalistes, pourtant très influencés par la Papesse, Oeuvrent à la fondation d'un nouvel Empire...Même le Mulet espère bâtir son propre empire...

La déclaration dont vous parlez n'est autre que la promesse du retour de l'Empereur sur le devant de la scène, votre phare d'espoir ne brille pas pour les Indépendants mais pour les Impériaux, et les flammes de votre injustice foudroyante ne sont certainement pas le fait de l'Empire...

Aux temps jadis, l'Empire était un Etat Unique, regroupant l'Humanité toute entière sous une seule et même bannière. L'Humanité enfin Ré-Unifiée, tournée vers un seul but, vers l'Ultime But...En ce temps-là, la Grande Quête aurait pu s'achever, en ce temps-là, s'il n'y avait pas eu de luttes intestines, la Quête de l'Empereur, ayant engagée l'Humanité toute entière vers un seul but, aurait pu permettre la redécouverte du Savoir Perdu...

L'Empereur de la Galaxie n'était qu'un homme, et son rôle, bien que lui conférant un symbole de pouvoir et d'unité, était essentiellement assujetti aux Nobles de Cour...C'était le Premier Ministre élu par tous les Citoyens de l'Empire, qui devait tenir les rênes du Pouvoir. Bien évidemment, il devait rendre compte à l'Empereur, mais c'était bien le Premier Ministre qui gouvernait, et de quelle gouvernance s'agissait-il ? A l'exception du commandement des bataillons d'intervention de la Flotte, et des lois communes à tout l'Empire, le rôle majeur du Premier Ministre consistait seulement à user de toute la diplomatie nécessaire au maintien de la Paix...et...quand malgré celà les dirigeants d'un ou plusieurs mondes faisaient échoué la Paix et la Diplomatie...Il avait pour rôle d'envoyer les Forces Impériales. Ce n'est pas un abus de pouvoir, c'était un devoir envers l'Humanité, envers l'Empire Unifié des Hommes dominant la Matière, et recherchant l'Esprit.

En ce temps-là, Prêcheur, ce n'était donc pas le Premier Ministre ou l'Empereur qui gouvernaient la souffrance des peuples, et ce n'était pas non plus l'Administration Impériale, dont le but était bien au contraire de permettre aux peuples de vivre au mieux...Non, Prêcheur, en ce temps-là la Décadence n'est pas venu de l'Administration, ni même du Pouvoir en place. Oh bien sûr, il y avait de temps en temps des Premiers Ministres incompétents, mais l'Empereur en place demandait alors leur démission, et quand c'était l'Empereur qui était mauvais, il y avait toujours de bons moyens de le faire remplacer...Non, Prêcheur, la Décadence n'est pas venu de là, chacun faisait son travail dans l'intérêt des Citoyens de l'Empire...A part la Noblesse, et les Gouverneurs Régionnaux...

Il est un fait certain, Prêcheur, les Dirigeants qui gouvernent en ce moment les Peuples Indépendants sont les successeurs de ceux qui étaient autrefois les Vice-Rois et les Gouverneurs des Secteurs qui se sont révolter, qui ont fait secession, et se sont déclarer Indépendants, Séparatistes dans l'Etat même qui avait commis l'erreur de les mettre en place en leur laissant trop de pouvoir, Traîtres à leur propre race, Ennemis de la Civilisation et Agents du Chaos...

En effet ces Dirigeants voyaient bien les mesquineries et les querelles intestines des Courtisans de l'Empereur, mais ils jalousaient aussi leur pouvoir, et ce sont ces mêmes nobliots qui ont changé la déception des Citoyens à l'égard d'une Administration quelque peu essoufflée - principalement à cause du laxisme de ces mêmes Dirigeants dont les prédécesseurs n'avaient pas jugé utile de s'intéresser plus que cela à un réseau de fonctionnaires qu'ils jugeaient bien huilé - en un véritable ras-le-bol général. Utilisant leurs Lieutenants pour encourager l'agitation des habtitants, ces Vice-Rois et autres Seigneurs ont patiemment cultivé le sentiment anti-impérial dans le coeur de leurs administrés, et le moment venu, qu'ils aient été hommes de pouvoir dans l'entourage des actuels administrateurs de ces contrées, ou qu'ils en aient été eux-mêmes les dirigeants, ils ont pris le pouvoir au nom de la "liberté", et ont conduit leur nouveau peuple au combat, les envoyant à la boucherie pour la plus grande gloire de...quelques individus.

Non, Prêcheur, les Confréries ne sont pas l'Ennemi. Les Confréries ne sont que le résultat symptômatique d'une lente descente vers la Barbarie, suscitée par les Seigneurs Indépendants que tu défends...Ces hommes mesquins assoiffés de pouvoir personnel ont menti, volé, pillé, tué, asservi, des milliers de mondes. Puis un jour, certains d'entre eux, les plus puissants, des vétérans dans leur genre, ont voulu plus, mais ont compris qu'il leur fallait être plus subtiles...Ils ont alors décidé de se déclarer "Ambassadeurs", et ils ont décidé d'unir leurs forces pour avoir encore plus d'impact, encore plus de pouvoir, et répandre encore le Chaos, détruisant la seule Civilisation, la seule Patrie à avoir réussi à offrir à l'Humanité deux millénaires de Paix Totale.

Oui, Prêcheur, l'Empire était et est encore décadent, moribond, mais de grâce que l'on ne se trompe pas sur la cause, et que l'on oublie pas les vrais responsables de toute cette Barbarie...Ils sont forts, et ils en veulent toujours plus. Ils se cachent derrière des Idéaux élevés auxquels ils ne croient pas, et disent à leurs administrés qu'ils agissent pour leur bien, mais ils les embrigadent, les mènent à la baguette, et les envoient à la mort. Ce sont des Bouchers, Prêcheur, entends-tu ? Tu l'as vu chez les Confréristes, ces êtres vils, mais ils ne sont que la surface de l'iceberg qui a coulé le navire impérial, un iceberg dont tu défends la base, croyant défendre des Peuples prétenduement libres, mais en réalités soumis aux caprices de Puissants que tu défends, que tu défends au nom d'idéaux auxquels ils ne croient pas, mais dont ils se servent pour conduire les gens que tu aimes et souhaites défendre à la mort.

Peut-être t'es-tu trompé Prêcheur, sur les Indépendants et sur l'Empire, et peut-être devrais-tu faire le tri dans toute cette masse immonde et barbare, afin de rechercher parmi les Monstres les Héros qui les détruiront...Je ne te demandes pas de servir l'Empire ou d'adopter le IV, Prêcheur, je te demande d'écouter avant de parler, de regarder avant de juger, et de juger avant d'aider...Car tu défends des bourreaux parmi tous ces agneaux, car ces agneaux sont soumis aux voeux des bourreaux, car ces bourreaux ne boient pas tes paroles et se jouent de toi...Trouve les Traîtres Prêcheur, trouve les Criminels de l'Humanité et mène-les à la Rédemption...Ensuite seulement, avec une base saine, tu pourras songer à achever ton travail.


Ecoutez l'Empereur
Attendez la Renaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prêcheur
XVI La Maison-Dieu
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: la quête   Mar 16 Déc - 1:21

Ecoutez le Prêcheur
Ouvrez vos âmes

Holokun, vous prêchez pour votre paroisse, croyez moi, en prêche je m'y connais.

Tout ce que vous dites est juste mais vu uniquement par le petit bout de votre lorgnette spatiale. Cette étroitesse de vue vous empêche de bien analyser la situation.

L'Empire a vécu, je n'en suis ni joyeux, ni mécontent, les choses sont comme cela. Un nouvel Empire doit, plus exactement devait, naitre. Cet Empire n'est pas une résurgence d'une vielle organisation moribonde mais un réel Nouvel Empire où l'Empereur Cléon et ses descendants n'ont plus leur place. Cela il l'avait bien compris, c'est la raison pour laquelle Harry dût s'isoler.

Cet Empire est celui des peuples indépendants.
Cet Empire a été prévu par les équations de Harry Seldon.
Cet Empire portait la lumière, était un phare d'espoir
Cet Empire annonçait la liberté pour les peuples soumis à une longue captivité.

Des traitres après leur passage sur Terminus on pris leur indépendance pour immédiatement se regrouper en confréries, pour allier leurs forces et trahir les peuples indépendants, trahir toutes les organisations. Un nouvel Empire est né, leur Empire, plus machiavélique que l'ancien, plus puissant, plus affamé de pouvoir que ne l'a jamais été aucune ligue. Ce nouvel Empire qui n'est pas prévu par Harry Seldon, qui n'entre pas dans les équations de la psycho-histoire est celui des confréries.

Nous avons recherché à laTGB des traces des confréries, rien de cela n'apparait, les confréries sont post Seldon, les confréries sont une traitrise, elles mettent à mal les idées de tous les grands savants de notre galaxie et maintiennent la barbarie sous couvert de dons misérables qu'elles daignent faire parfois.

Non , je vous le dit, c'est un chèque sans provision qui a été payé.
Unissons nos efforts dans l'intérêt des peuples.
Unissons nos efforts dans l'intérêt de la galaxie.


Ecoutez le Prêcheur
Attendez de la rédemption
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holokun
IIII L'Empereur
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 28
Localisation : Sur Trantor
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: la quête   Mar 16 Déc - 17:28

Je vous écoute, Prêcheur, et je suis quelqu'un de très ouvert...


Je ne prêche nullement pour ma paroisse, simplement pour le respect de celle-ci. Je ne suis pas là pour vous détruire, ni même vous contrer, simplement pour vous montrer ce qu'est vraiment l'Empire, et pourquoi il doit être respecté avant d'être critiqué à tue-tête.

Ne vous méprenez pas sur mon discours, ce n'était qu'un prélude. Vous connaissez maintenant l'histoire telle qu'elle est vue par les Impériaux, et cela est bien, car nul ne peut juger correctement l'Histoire sans en connaître toutes les versions. Vous avez une vue étroite, Prêcheur, et peut-être en ai-je une également, mais si tel est le cas il s'agit d'un choix conscient, non d'une erreur.

L'Empire a vécu, dites-vous, pourtant il est encore debout. Cette conviction vous pousse à renier l'évidence et cet aveuglement, bien que louable, n'en est que plus handicapant pour votre raison. L'Empire représente encore plus de la moitié de la Galaxie, et ça c'est un fait avéré. Ne vendez pas la peau du vieil ours avant de l'avoir vu à terre, car même pourrissant sur pieds, il pourrait vous surprendre. Il n'est pas de nouvel Empire, il n'y a que la résurrection du Premier. Il n'y a pas de Naissance, il n'y a que la Renaissance. Je ne vous parle pas de résurgence, Prêcheur, mais d'émergence...Oui, l'émerge d'une nouvelle vie dans le corps moribond...De l'explosion d'un Etoile ne peut résulter que la naissance d'une nouvelle Etoile, et bien que l'effondrement de l'Empire vous fasse craindre l'avènement d'un trou noir, il n'en est rien, et l'explosion prochaine vous détournera promptement de cette idée saugrenue...

Prêcheur, vous vous attachez à un passé révolu depuis des siècles. Cléon n'est plus que poussière, et ses descandants ont été tués depuis longtemps. C'est un Empereur fantoche qui prétend gouverner l'Empire, mais l'Empire se gouverne tout seul, et il est temps pour l'Empire de se prendre en mains...Vous parlez d'un passé révolu et d'un rêve mort, et votre arrogance vous masque l'ampleur du désastre...

Le Mulet est là, il n'était pas prévu. Les Confréries sont nées, elles n'étaient pas attendues. L'Empire perdure, et ce n'était pas voulu.

Il suffit, le Plan a échoué depuis longtemps, et continuer à le nier serait vain.
Les prédictions de Seldon ne se sont pas réalisées, sa Psychohistoire était pures statistiques, et c'est un coup de dé qui l'a déjouée.

Cet Empire est celui des Citoyens Libres.
Cet Empire n'a pas été prévu par la Science Morte de Seldon.
Cet Empire porte la Lumière, car il est moteur de sa propre destinée.
Cet Empire annonce la Liberté pour les peuples soumis, car il échappe à la Domination Seldonique.


Vous l'avez compris, Prêcheur, les Confréries ont trahi ceux qui ont trahi l'Empire, et par là-même ont rendu caduques les prédictions de Seldon, les distribuant à qui les voulait, sur Terminus, car elles n'ont plus de sens, et n'ont donc plus besoin d'être dissimulées.

Seldon est mort, et son Plan est mourant, votre espoir vacille. Nous sommes le Nouvel Espoir, celui du Renouveau Impérial. Nous n'avons pas vocation à gouverner, seulement à rassembler. Nous ne recherchons pas le Pouvoir, seulement le Vouloir. Nous sommes une Volonté Vivante contre une Science Morte. Nous n'attendons pas de chèque, nous allons les payer en espèces sonnantes et fracassantes...

Non, je vous le dis, Prêcheur, vous avez misé sur le mauvais cheval.
Unissons nos efforts dans l'intérêt des Peuples, pour qu'ils soient UN.
Unissons nos efforts dans l'intérêt de la Galaxie, pour qu'elle soit en Paix.

Vous persistez à penser l'Empire comme un Ennemi de la Liberté, mais l'Empire seul est Liberté. On vous forcera d'être Libre, car nous défendons le droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes, dans la bienveillance de l'Empereur. Nous n'avons pas vocation à diriger, seulement à rassembler. Nous ne recherchons pas la Puissance, seulement la Connaissance. Vous nous croyez tyranniques, mais nous voulons seulement faire cesser la Barbarie, hisser une seule bannière, celle de la Liberté, celle de l'Union, celle de l'Empire !

Reniez les faux Idéaux, ouvrez les yeux, et regardez l'Empire tel qu'il est vraiment et non tel que vous voulez qu'il soit: il est Vivant, il est Volontaire, il veut Unir, il veut Pacifier, il veut Connaître, il veut Rassembler,il veut Libérer.

Vous pensez craindre la Domination d'un seul, nous prétendons qu'une telle Domination n'est qu'illusoire, et conduit fatalement à la Liberté, quand l'Oppression d'une poignée sur la Multitude ne mène pas à la Liberté, mais à la Guerre et à la Mort...

Où sera la Liberté dans le Royaume des Morts ? Où est la Barbarie si ce n'est là où nait le conflit ? Où est la Liberté si ce n'est là où tout est trop vaste pour être contrôlé ?Où est le véritable avenir si ce n'est là où il n'y a pas de Chemin tout tracé ?


Ecoutez l'Empereur,
Provoquez la Renaissance!

_________________
Holokun, le IIII — Arcane de l'Empereur

PER INANIA REGNA
Dans le royaume des ombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trantor-consortium.tonempire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la quête   

Revenir en haut Aller en bas
 
la quête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanes de Fondation :: LES 22 ARCANES MAJEURS :: XVI La Maison-Dieu-
Sauter vers: