Elue Communauté la plus RP aux Sern' Awards 22007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Panique à l'Observatoire stellaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Nokt
XVII L'Etoile
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Panique à l'Observatoire stellaire   Sam 28 Avr - 13:01

Nokt se trouvait sur une planète dans une secteur extérieur de la Galaxie. Ses "commissions" pour la Bibliothèque l'emmenait souvent dans ce genre d'endroits. En l'occurrence, cette planète où persistait une grande garnison impériale contribuait à empêcher les planètes aux alentours de se rebeller pour prendre leur destin en main. L'illusion impériale persistait. Pourtant, il ne fallait qu'une étincelle pour que le peuple ne prenne les armes, la protection impériale était devenue une chape de plomb que plus rien ne justifiait. Seule la peur des armes de l'Empire maintenait les habitants sous le joug impérial.

En scrutant les esprits, Nokt avait pu localiser les étoiles qui pourraient entraîner les autres vers l'indépendance. Il chuchota à leur oreille, comme il le faisait souvent, pour stimuler leur goût de la liberté. Ces jeunes leaders enflammés, il n'y avait plus qu'à attendre. La volonté des hommes permet d'accomplir des miracles. Les astronefs impériaux furent capturés ou détruits, les soldats se rendirent face à la pression populaire de la foule enragée par des harangueurs zélés. Déjà l'étoile la plus brillante était-elle portée à la royauté par tous les autres.

Nokt, au milieu de la foule, contemplait l'effet domino. Il n'avait, finalement, presque rien fait. Il était temps de quitter cette planète désormais libérée. Cela allait dans le sens du Plan, tout était donc pour le mieux, il ne tarderait pas à retourner à la Bibliothèque pour poursuivre ses recherches.

Soudain...

Il s'effondra, pris de violents maux de tête, sans raison apparente. C'est le lot de tous les mentalistes, assurément, que de ressentir les émotions violentes aux alentours. Mais rien de tout cela autour de lui, seule l'envie de liberté qui était, pour lui, si douce. Là, c'était différent. Sa réaction avait été provoquée par une vague de terreur et de souffrance qui ne venait pas de son environnement immédiat.

Il regarda vers le ciel, les larmes aux yeux. Il ne pouvait pas les retenir, c'était un réflexe physiologique. En effet, par empathie, il savait que quelque chose de terrible venait de se produire dans un autre secteur de la Galaxie, quelque chose qui avait provoqué la disparition de millions d'"étoiles", de millions de destinées individuelles.

Sur l'écran géant de la rue dans laquelle il se trouvait, un flash spécial interrompit les reportages sur la révolution en cours. La voix grave du commentateur apprit à la populace l'horrible nouvelle qu'avait ressenti Nokt :

"- Chers téléspectateurs, en dépit des évènements historiques que nous vivons en ce moment, notre obligation de vous informer nous force à interrompre nos programmes quelques instants en raison d'une dépêche que nous venons de recevoir de l'Agence Galactic-Press.

*L'image d'un champ d'astéroïdes apparaît à l'écran*

Ce matin, un peu après 2h00, heure galactique, une bombe atomique a explosé sur la planète Wraith 3, rayant de la carte cette planète peuplée d'environ 10 milliards d'habitants.

Rappelons que ce secteur est actuellement le lieu d'affrontement entre les forces du "mulet" appelé Tempérance et des forces coalisées antimulistes de la Liberté.

Cet attentat, ce crime contre l'Humanité toute entière, n'a pas encore été revendiqué. Cependant, il n'y a probablement aucune difficulté à supposer que ce monstre mutant qu'est cette Tempérance est à l'origine de cette atrocité, sans doute motivée par sa haine des humains "normaux" !

Pourtant, il semble que Tempérance ait déploré cette tragédie ! Elle n'a honte de rien, pas même de sa mauvaise foi ! Nous attendons désormais un communiqué du service Communication de la Mairie de Terminus pour connaître la version officielle de ce qu'il s'est passé. Nous vous relayerons les informations lors de prochains flashs !"

Nokt était consterné.

Consterné de constater que les esprits de ces humains, qui étaient en train de se libérer du joug de l'illusion impériale, étaient prêts à retomber sous la tutelle protectrice d'un autre organisme, la Fondation. Il leur avait fait franchir une étape, mais le chemin vers la véritable liberté serait encore longue. On ne pouvait pas leur en vouloir.

Pourquoi la Tempérance aurait-elle eu recours à de tels procédés ? Cela n'avait aucun sens. Un coup monté ? Il fallait qu'il en ait le coeur net.

Il repartit rapidement sur son croiseur, le Shining Star. Une fois arrivé, les membres de l'équipage lui demandèrent s'il était au courant. Il eut à peine le temps d'acquiescer qu'il entrait déjà dans la partie de son croiseur qu'il avait appelé "l'Observatoire stellaire". Il était le seul à pouvoir y pénétrer. En effet, une fois la porte de cette salle fermée, divers systèmes d'amplification mentale, qui aurait détruit l'esprit d'un non-mentaliste, s'activaient. Grâce à ce système, dont il avait inventé les plans après son passage à Kalgan, longtemps avant que la Tempérance n'y mette les pieds, il pouvait projeter son esprit loin dans la Galaxie.

Il n'y avait pas de temps à perdre.

Qui était à l'origine de ce massacre, de la disparition de millions d'étoiles qui auraient pu guider l'Humanité sur le chemin de la redécouverte de la Sapience Originelle ?

Qui avait utilisé le pouvoir ultime de la science humaine au service de la destruction pour commettre cet acte impardonnable ?

Il fallait qu'il en ait le coeur net.

_________________
Lucian Nokt
XVIIème Arcane du Grand Oeuvre - L'Etoile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson
XIIII La Tempérance
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Panique à l'Observatoire stellaire   Dim 29 Avr - 3:08

Lorsqu'elle avait appris la nouvelle de l'explosion nucléaire qui avait effacé une planète complète du secteur, la Tempérance avait ressenti une vive émotion.

Comment pouvait-on en arriver là ? S'agissait-il d'un accident, d'une erreur de manipulation, dans laquelle l'auteur aurait joué avec le feu avant de se "brûler les doigts" (et ceux de son milliard de colocataires par la même occasion...) ? Ou bien s'agissait-il d'un acte prémédité, soit au titre d'un essai technique malsain, soit pour commettre un crime aux motifs crapuleux ou idéologiques ? Quelles haines pouvaient justifier d'en arriver à ce point ?

La Tempérance alerta immédiatement la Justice qui avait établi un tribunal dans le secteur sous son parrainage. L'enquête avancerait, on trouverait les auteurs et ils répondraient de leur génocide devant une instance impartiale, car la Tempérance avait veillé à la nommer dans l'opposition afin que nul ne vienne supposer un hypothétique parti-pris à son profit.

Et là une deuxième nouvelle dramatique lui parvint. Le sage qui avait été nommé, un ancien Jedi qui souhaitait entamer une carrière plus calme, avait été assassiné en pleine séance du tribunal, alors qu'il siégait sans armes comme il convenait à la magistrature. Muni de son sabre laser, il aurait pu vendre chèrement sa peau, mais là, sans aucune défense, il était condamné. Il se résolut et attendit sereinement le coup de grâce. Cette mort courageuse ne réparait pas le grave préjudice qu'allait causer son absence. L'auteur, un psychopathe manipulé par des puissances occultes, avait nui à la paix et au respect de la vie et les bombardements anonymes reprirent immédiatement, sans aucun respect pour le repos de l'âme du défunt. Le seul secteur pacifié, alors qu'il retournait lentement à la prospérité, redevenait ainsi la proie des combats et des destructions.

Horrifiée par tous ces meurtres, la Tempérance se retira quelque temps dans le Temple de la Source Sacrée, là où coulait une onde pure dans laquelle elle pourrait puiser purification et régénérescence. Ainsi, elle put vivre son chagrin et faire son travail de deuil, à l'abri des regards, elle put raffermir sa résolution ébranlée.

Son Parrain et sa Marraine lui confirmèrent qu'elle pouvait faire usage des armes qu'ils avaient mises à sa disposition, même si la Tempérance répugnait à en venir à cette extrémité. Elle se promit intérieurement de tout faire pour éviter cela.

Il restait à prononcer l'ode funèbre que méritait la Justice.

Avait-il donc du courage, ce chevalier !
Naviguant dans la galaxie, sans jamais plier,
Il luttait sereinement contre les méchants.
Kalgan parfois en envoyait, sacrée Kalgan !
Y voir plus clair demandait de rendre Justice :
Néfaste réflexion, où le crime se glisse.

_________________
A****** S*****
Mystérieuse Arcane de la Tempérance
- Il mérite la mort !
- Sans aucun doute, il mérite la mort. Beaucoup, qui vivent, méritent la mort.
Et d'autres sont morts, qui méritaient la vie. Pouvez-vous la leur donner ?
Alors, ne soyez pas trop prompt à donner la mort en jugement !

Car même les plus sages ne peuvent voir toutes les fins...
Mon cœur me dit qu'il a encore un rôle à jouer, en bien ou en mal... et votre pitié pourrait décider du sort de beaucoup...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Panique à l'Observatoire stellaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lien] Base stellaire pour BFG et EPIC
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Pas de panique !! ;)
» La Cabale du serpent stellaire 1009pts
» Hans-Ulrich Rudel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanes de Fondation :: LES 22 ARCANES MAJEURS :: XVII L'Etoile-
Sauter vers: