Elue Communauté la plus RP aux Sern' Awards 22007
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peinture et mauvais temps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Persifal
XI La Force
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Peinture et mauvais temps.   Mar 25 Aoû - 21:12

    --- Empire59410 - Ambassade de la confrérie Muletiers ---


    L'orage grondant résonnait avec force, même au cœur du bâtiment nouvellement repeint aux couleurs muletières. A l'intérieur un homme s'avançait à travers une vaste salle obscure. Ayant passé la majeure partie de son temps sur un croiseur depuis maintenant plusieurs années, il n'avait plus l'habitude d'avoir à subir les caprices du climat. La lumière tamisée apportée par les lampes du couloir s'effaça définitivement lorsque la porte derrière lui s'abaissa, le laissant en proie à l'obscurité à peine repoussée par un minuscule point rouge au plafond. Un détecteur de fumée désactivé. Il s'avançait à présent d'un pas confiant, son uniforme impérial était impeccable, tout comme ses états de service, se répétait-il chaque fois qu'il était saisi de doutes.

    Il gravit quelques marches, les distinguant avec difficulté. Une fois en haut de la dernière, il releva le regard vers la grande table de conférence, intégralement recouverte de tablettes holographiques. Des rapports de batailles, d'échanges commerciaux... parfois de simples noms avec des horaires de passage et de destinations. D'autres encore étaient visiblement codés et imperméables à sa compréhension.

    Une odeur de chocolat chaud lui arriva aux narines tandis qu'il contournait l'obstacle. Il fit halte une fois arrivé à mi-chemin de l'autre extrémité. Distinguant à peine la silhouette assise en bout de table, si peu éclairée par les appareils éparpillés devant elle, visiblement configurés de façon à émettre une luminosité minimum. Il ne pouvait que reconnaître le bas d'un uniforme noir de général impérial. Les officiers militaires les plus hauts gradés, pouvant endosser des responsabilités allant jusqu'à des secteurs entiers... A sa connaissance, seuls des maréchaux pouvaient dépasser une telle charge en matière de pouvoir dans l'Empire. Empereur mis à part, bien entendu, en ce qui concerne l'armée régulière.

    Il fallait bien dire que "son" général n'était pas tout à fait un cas d'école. Premièrement, il n'avait pas souvenir que les uniformes de généraux avaient cette couleur comme standard établi. Deuxièmement, le sien se faisait appeler Prince. Troisièmement, ces rapports venaient de toute la galaxie, et pas uniquement des deux secteurs pour lesquels il endossait actuellement les fonctions de maréchal (sans en avoir l'uniforme, même d'une autre couleur, tandis que d'autres tueraient pour avoir l'occasion de s'en revêtir.)
    Pour les forces locales, il s'agissait simplement d'un maréchal ayant un certain problème d'ego. Un parmi d'autres dans le triste Empire décadent, que devait supporter l'Empereur probablement à court de commandants efficaces. D'où son surnom. Pour le cercle intérieur, qui se déplaçait avec lui partout où il prenait poste - quel que soit ce dernier - tout ceci avait une signification bien plus claire.

    Depuis l'ombre, il discerna un mouvement. Bien qu'il ne puisse directement apercevoir que le buste de son supérieur, il calcula qu'en raison du changement d'orientation de ce dernier, le "Prince" s'était légèrement tourné dans sa direction.


      << Déjà de retour major ?

      - Oui... *balbutia ce dernier, puis reprenant sur un ton plus formel* Nous avons procédé aux vérifications. Les ambassades sont bien toutes en reconversion. En tout cas pour une très large partie. Nous n'avons pas pu obtenir l'information pour quelques-unes.

      - Aucune crainte à avoir. Elles le sont. Il est très improbable qu'une mutinerie éclate. Si des éléments ne sont pas fiables, ils préféreront conserver leur position à des fins d'espionnage. Cela ne changera pas leur situation au final, et ils n'auront pas de raisons d'agir plus avant. *répondit-il, conservant ses mains l'une contre l'autre, les doigts entremêlés.* Qu'en est-il des autres ?

      - Aucun changement des deux côtés. >>

    Le silence retomba pour quelques secondes, un autre éclat de tonnerre venant le rompre. Sautant sur l'occasion, l'officier reprit la parole.

      << Ce revirement était pour le moins... soudain. Cela ne risque-t-il pas de porter préjudice à notre campagne, monsieur ?

      - Peu probable major. Par chance, ce changement n'est pas intervenu au milieu d'une manœuvre critique de notre part. Nous n'avons qu'à nous adapter. A priori, cela ne modifie pas grand-chose sur le long terme. L'effet de surprise est intéressant à observer cependant. Certains semblent devenir nerveux. Ils prennent soudainement conscience de ce qui les menace. Ils imaginaient que nous n'étions que des prétentieux. Comme chaque adversaire que nous avons... depuis le départ.

      - Et n'est-ce pas là une mauvaise chose pour nous ? Le fait qu'ils aient des éléments pour réaliser ce qui est en train d'arriver ? Qu'ils discernent un adversaire ?

      - Vous posez beaucoup de questions très vite major. Mais je vais vous répondre. Effectivement, comme vous le savez, si la perte d'ambassades a été le déclic pour les uns, d'autres ne réagissent que lorsque le compteur s'affole en notre faveur. C'est une étape pour eux, une autre prise de conscience. Quand bien même c'est un peu de retard rattrapé, nous avons encore beaucoup d'avance. De plus, je doute en leur capacité à retourner la situation. Ils n'ont rien été capables de mettre en place depuis le tout premier coup porté.

      - Mais à présent, ils pourraient s'organiser et se liguer contre nous. Nos ambassades sont une cible clairement définie et exposée. Contrairement à ce que nous étions jusque-là... >>

    Le silence à nouveau. Lourd et sans concessions. Aucun coup de tonnerre pour le briser cette fois-ci. Les deux individus demeurèrent ainsi à se dévisager jusqu'à ce que le général en noir ne pivote légèrement à nouveau, sans aucun bruit, se replaçant droit et face à la table. N'apportant pas de réponse, ce dernier plaça son interlocuteur dans une position inconfortable. Le major baissa le regard, l'espace d'un moment. Il avait le sentiment d'avoir oublié quelque chose... une information dont il était supposé se souvenir et qui aurait répondu d'elle-même à ses doutes. Seulement, impossible de mettre la main dessus. Son regard dévia à nouveau vers les tablettes, vers l'une d'entre elles dont il ne comprenait pas les symboles affichés sur toute la surface de l'appareil. Comme si le destin s'acharnait sur lui.

      << Peut-être bien. Mais cette fois-ci la puissance de feu supérieure est nôtre. *fit remarquer le général lentement et sur un ton de reproche* Le combat frontal serait difficilement gérable pour nos ennemis. De plus, perdrions-nous ces ambassades que cela n'impacterait pas nos objectifs. Souvenez-vous du but, major. De la finalité. Les nombres... ambassades, meurtres, batailles... ils sont à notre service. Pas nos maîtres. La gloire gouverne les animaux qui répondent à des pulsions. Ne laissez pas l'intensité du moment vous monter à la tête.

      La véritable victoire est atteinte lorsque la dernière pièce du puzzle est posée. Pas simplement la plus agréable à observer, ou la plus complexe à placer. Seulement la dernière. Ces ambassades vont servir mais ne vous attendez ni à des miracles, ni à les voir remporter vos batailles à votre place. Elles sont un agréable bonus gracieusement offert. Utiles, pas indispensables. Plaisantes, pas infranchissables. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peinture et mauvais temps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décollage mauvais temps
» [Series] Mauvais temps
» Passer le temps dans Tdu2
» TDU 2
» Lili de la Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcanes de Fondation :: LES 22 ARCANES MAJEURS :: XI La Force-
Sauter vers: